david in winter

david in winter

dimanche 17 novembre 2013

Cannibalisme et racisme



   "15 mai 1687.On apprit que Mme Ancelin, nourrice du Roi, était extrêmement malade. C'était une pauvre paysanne du village de Montesson, proche de Saint-Germain-en-Laye, laquelle fut la seule qui pût surmonter la peine qu'il y avait à nourrir le Roi, parce qu'il mangeait le bout des téttons de toutes ses nourrices." (Mémoires du marquis de Sourches, tome second, Paris, 1883).
   Mon ignorance de la chose vagissante et fort laide nommé bébé est immense ( et entend bien le rester)  mais je crois avoir lu que cela n'est pas nourri de saucisse sèche d'Auvergne ni de caramels durs, ni d'aucun aliment solide, ce dont il semble légitime de déduire qu'un bébé n'a pas de dents, ou peu, et fragiles, inaptes à broyer , mais peut-être les Rois naissaient-ils avec des crocs  aiguisés.
   M. de Sourches n'en dit pas plus sur la dentition royale, ni sur l'exacte portion de bout de tetton dévoré, mais si celui-ci était entièrement mangé, comment Louis XIV pouvait-il, passé le second allaitement , tirer encore du lait des mamelles de Mme Ancelin qui, si grandement stoïque fût-elle, n'en possédait que deux, de mamelles ?
   Mais c'est une fâcheuse manie de mes chers mémorialistes que de se plaire à noter des faits curieux, pour s'abstenir d'en fournir toute explication, laissant leurs lecteurs se poser des questions auxquelles seule peut répondre l'imagination, et non le savoir.
   Et si quelque courtisan de notre temps, quelque directeur de ministère, entreprît de tenir un registre des faits et gestes du Président et de ses commis, qu'il écrivît, en ce jour de l'année 2013 : " Au matin, le Président coupa une tête de l'hydre raciste, le soir, il lui en était repoussé deux ", que, en l'an 3000, aucun autre document de cet an 2013 ne subsistât , quel roman ne manquerait pas de bâtir, sur cette information, un lecteur du futur !

8 commentaires:

  1. Nous sommes, en quelque sorte, en phase, ce matin :)

    RépondreSupprimer
  2. Au matin, le Président coupa une tête de l'hydre raciste

    En 3000 on supposera que c'était son plat préféré, que le soir il se la mangeait "sauce gribiche".

    RépondreSupprimer
  3. Le végétarisme est une attitude d' enfants gâvés ,je ne pense pas que les affamés dédaignent un lapin cuit à la broche

    RépondreSupprimer
  4. Richard III, parait-il, était né avec des dents.
    C'est du moins ce qui est dit dans Shakespeare.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu le climat anglais, il aurait mieux fait de naître avec un K-Way et des bottes.

      Supprimer
    2. Pure médisance.
      Tout le monde sait bien qu'il fait toujours un temps radieux en Angleterre.
      Comme dans les collines normandes.

      Supprimer
    3. Exact, cher Aristide , l'Angleterre étant le pays des cabriolets automobiles donc c'est qu'il y a du soleil à revendre.

      Supprimer