david in winter

david in winter

jeudi 5 décembre 2013

Roms, l'unique objet de mon ressentiment



 Un édile méridional vient de tenir sur une population nomade, mais  séjournant sur le territoire de sa commune le temps de commettre quelques menues dépradations et  recevoir de plus copieuses allocations, des propos exprimant ce que pensent ses administrés, et même la grande majorité des citoyens qui ne sont pas membres de l'oligarchie, ni intellectuels ou artistes subventionnés, et ne demeurent pas à Passy ou Saint-Germain-des-Prés  (qui ne vivent pas dans les beaux quartiers, comme écrivait Aragon).
  Selon les mœurs du temps, un espion sans doute muni d'un smartphone enregistra les propos, sans en percevoir l'ironie, puis les diffusa urbi et orbi de sorte qu'ils atterrirent à la Une de medias perpétuellement indignés.
  Aussitôt, vigoureusement manié par les petits chefs de son propre parti, le fouet s'abattit sur le malheureux maire, qui fut en même temps voué aux gémonies, au gibet, aux galères et à l'estrapade, à l'éxécration des bien-pensants et à la damnatio memoriae – sans oublier une menace d'exclusion du paradis de l'opposition consensuelle.
  J'ai assez dit, et pas plus tard qu'hier, combien il est aujourd'hui imprudent de parler, tant la liste des sujets interdits s'accroît à chaque minute, mais mon mauvais esprit me pousse à citer des propos désobligeants, dénigrants, et même racistes, attaquant des personnes non-humaines,  catégorie que vient d'inventer le gouvernement indien, en lui assurant les nécessaires protections légales.
  J'emprunte ces textes  qui, j'en frémis..., contiennent des jugements de valeur et établissent de très inégalitaires hiérarchies  au traité Sur les facultés des aliments de Galien de Pergame (131-vers 210) dont la Collection des Universités de France vient de publier une excellente édition et traduction due à M. John Wilkins (Paris, 2013).
  "Difficile à digérer, et mauvaise pour le cardia, [la graine de chanvre] fait mal à la tête et a un suc mauvais."
  "Crue, [la citrouille] est désagréable, elle est tout à fait mauvaise pour le cardia et ne se digère pas. Par conséquent, même si on se force à manger de la citrouille par manque d'un autre aliment, comme on y est déjà résigné, on sentira une lourdeur froide et accablante dans le ventre; le cardia se troublera et se mettra à vomir, seul moyen de l'affranchir des symptômes qui le contraignent."
   "Quant aux pains qu'on appelle "cachés" parce qu'ils sont cachés dans les cendres pour la cuisson, les cendres leur apportent quelque chose de mauvais [c'est moi qui souligne]."
  "Les melons sont moins humides que les pastèques, ils ont un suc moins mauvais, sont moins diurétiques et passent moins en bas. Ils ne peuvent ni provoquer la nausée pareillement aux pastèques ni s'altérer vite dans le ventre."
  "Toutes les dattes se digérent mal et font du mal à la tête si on en mange beaucoup. Certaines produisent la sensation d'irriter l'orifice du ventre, ce qui fait qu'elles font plus mal à la tête."
    Abominable passé, heureusement révolu, éradiqué, aboli grâce aux lois humanistes, passé où il semblait anodin ( et peut-être même utile...) de critiquer et comparer, sans se soucier des stressants traumatismes éprouvés par les victimes que critiques et comparaisons rélèguaient à une place inférieure.
  Aujourd'hui, le pain caché , la citrouille et la pastèque pourraient revendiquer , et obtenir, un traitement anti-discriminatoire (ainsi que des dommages-intérêts pour les associatifs qui s'en sont faits les héraults) et bénéficier ainsi de cette égalité qui, dans l'actuelle démocratie, place certaines catégories , humaines, animales, végétales et bientôt sans doute minérales, très au-dessus de leurs semblables.
***Je prie Pierre Corneille d'accepter mes excuses pour avoir, en titre de ce billet, détourné l'un de ses plus célèbres vers alexandrin.

5 commentaires:

  1. Mon Dieu, voudriez-vous dire que... ou penseriez-vous à... et ...

    Oh mon Dieu !

    RépondreSupprimer
  2. Robert Marchenoir6 décembre 2013 à 00:49

    Les dattes font mal au cul, par conséquent elles font mal à la tête ? Il avait la tête dans le cul, votre Galien.

    RépondreSupprimer
  3. Un peu de respect...
    Galien fut le plus grand médecin de l'antiquité, et un savant d'un rare génie.

    RépondreSupprimer