david in winter

david in winter

vendredi 26 juillet 2013

Mea culpa



   Le 23 juillet, afin d'introduire finement la présentation d'un  ouvrage historique, j'ai évoqué avec une désinvolture méprisante, le mot d'un député-maire, lequel a été victime d'un très-bruyant lynchage politico-médiatique mené avec la sauvagerie coutumière.
  La lecture ce matin  de cet article:
publié sur un très estimable blog m'a appris que ce M. Bourdouleix semble être un très-honnête homme, que sa conduite est même  parfois proche de l'héroïsme, et qu'il est victime de la haine d'une feuille de chou appartenant au riche, puissant et abject trust de propagande écolo-socialiste nommé Ouest-France.
  Je sais pourtant qu'il ne faut faire nulle confiance à ce qu'écrit la grande presse, qu'elle soit imprimée ou diffusée par ses multiples avatars en ligne , et qu'avant tout il faut se garder de la tentation de réagir trop vite à l'irritation née de la lecture d' informations qui ne sont que mensonges.
  Ayant manqué de cette élémentaire prudence, il me reste à prier M. Bourdouleix d'accepter mes excuses.

2 commentaires: