david in winter

david in winter

samedi 10 août 2013

Mic-mac de populations : démographie et voyance



    Il a été suggéré que je ne prenais le grand remplacement avec une telle désinvolture que pour ignorer les leçons de la démographie, ou plus exactement, de cette mancie qu'est la démographie de l'avenir.
   Dans un article publié chez Contrepoints , dont je n'ai pris connaissance qu'après avoir écrit mon billet de ce vendredi, et intitulé Islamisme, la menace fantôme M. Jose Lôpez Martinez cite, document à l'appui, un numéro du Figaro magazine de 1985 dont l'accroche de couverture était : "Serons-nous encore français dans 30 ans ?". A l'intérieur, une étude de démographes établissait qu'en 2015 il y aura en France plus de musulmans que d'indigènes.
   Comme aujourd'hui, année 2013, il y a en France environ un musulman pour vingt-cinq infidèles, il est urgent que les conversions se multiplient.
    Ici même,un aimable correspondant m'a  informé  que l'actuel taux de fécondité des uns et des zotres ( qui est plus élevé chez ces derniers) produirait nécessairement d'ici quelques décennies une majorité de zotres sur notre territoire.
  Certes. Je laisse même les mathématiciens faire le calcul pour trouver en quelle année, quel mois, quel jour le phénomène se produira, et les autorise à affiner leur calcul du solde nouveaux immigrants/indigènes expatriés, ces opérations étant évidemment effectuées avec les chiffres actuels de la natalité, des décès, des départs et arrivées. Mathématiquement, le résultat sera exact.
    Je souligne cependant que pour obtenir  ce résultat il faut poser comme principe que rien ne changera dans ces décennies à venir, que tous les êtres humains continueront à se conduire comme ils le font  aujourd'hui, que mœurs, institutions, choix politiques etc. demeureront absolument figés.
  Or, tout cela, mœurs, conduites etc., ne cesse d'évoluer et d'interagir, créant ce que l'on peut nommer un infini champ de possibles.
 Ainsi...
 Beaucoup de zotres arrivent en France pour recevoir ces aides qui leur sont distribuées sans la moindre contrepartie – mais il peut être possible que, bientôt..., les caisses de l'Etat soient absolument vides et que le gouvernement soit contraint de renoncer à ces largesses – je ne sais si alors la terre de France conservera ses attraits pour les populations quémandeuses.
  Il est également possible que la situation des patries des candidats zotres évolue elle aussi, qu'elles deviennent plus riches et que la richesse soit accessible, ou paraisse accessible, à tous, de telle sorte que leurs habitants seront satisfaits de rester chez eux , ou même d'y retourner.
   Tous ces possibles, que l'on peut imaginer ad libitum, rendent vaines les prédictions des démographes.
    Mais pour voir un possible fort différent, aux prémisses radicales, lisez ou relisez le superbe roman de Jean Raspail : Le camp des saints.

8 commentaires:

  1. Il me semble que vous manquez un peu de logique.
    Vous semblez déduire qu'il n'y a pas de menace démographique du fait que le Figaro, il y a trente ans, avait exagéré.

    Ce n'est pas un argument. D'abord, si quelqu'un avait dit en 1930 qu'Hitler risquait de faire 300 millions de morts, auriez-vous ri en vous apercevant, en 1945, qu'il y en avait moins ?

    Ensuite et surtout, il faudrait que vous nous prouviez que la France n'est pas envahie, comme le Figaro que vous citez nous en avait avertis. Or, il y a bien des pans entiers du territoire où les Français de souche sont minoritaires. L'invasion est d'ores et déjà une réalité.

    Vous nous expliquez ensuite que tout peut changer, que le pire n'est pas certain, etc.
    Vous avez bien raison, et d'ailleurs, en 1917, il n'était pas certain que le communisme serait un régime d'assassins, ce qui faisait des anti-communistes d'alors de sombres crétins exagérément anxieux. Et puis il n'est pas certain non plus que le chômage continue à progresser sous Hollande. Si ça se trouve, on sera même obligé de faire venir de nouveaux étrangers pour remplir les postes créés grâce à ses mesures énergiques.

    Je trouve que vous ne manquez pas d'air. Cela fait vingt-cinq ans que j'ai une conscience politique, et toutes les prédictions de Jean-Marie Le Pen se sont réalisées.

    Vous ne deviez pas faire partie de ceux qui pensaient possible que des rayons entiers de bouffe hallal se répandent dans nos supermarchés, par exemple. Eh bien figurez-vous que ce n'est pas une prédiction, c'est la réalité d'aujourd'hui, prévue par des gens sérieux, il y a quelque temps.

    Vous devriez réfléchir, il me semble, à l'absurdité politique qui consiste à ne rien vouloir prévoir, sous prétexte qu'on ne peut pas connaître l'avenir. Vous voudriez peut-être que j'explique à mes enfants qu'ils doivent cesser de bien travailler à l'école, par exemple, parce qu'il n'est pas complètement impossible que dans dix ans les bons élèves soient brimés et les mauvais promus ?

    La démographie est quelque chose de très rigoureux, et les mœurs ne changent pas au rythme où vous le supposez. Ce qui change très vite en revanche, et cela se produit sous nos yeux, c'est la population, mais les mœurs des Arabes, hélas ! restent assez stables.

    Vous me faites un peu penser à un type qui viendrait voir le dernier empereur romain, alors que les Barbares brisent les portes, pour lui dire quelque chose de ce genre : "T'en fais pas mon vieux, tout peut très bien repartir, reste zen. N'oublie pas qu'on ne peut pas prédire l'avenir !".

    Cela dit en toute amitié, car vous m'êtes fort sympathique. J'espère ne pas être exagérément désagréable.

    RépondreSupprimer
  2. Bon alors on part d'un résumé
    ... "une étude de démographes établissait..." (certitude)

    d'une source qui elle même relate un vieil article
    ... "les calculs de démographes qui envisageaient..." (possibilité)

    du figaro magazine qui choisi alors un titre accrocheur,
    ..."Seront nous encore français dans 30ans..." (peur, émotion, blabla)

    probablement moins en rapport avec les résultats des sus-dits démographes,
    ...du calme, entre 1970et2000, le Mexique n'a fait que doubler sa population...

    qu'avec une resucée de la citation de De Gaulle (anachronisme)
    "Mon village ne s'appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées."

    Tout cela me fait penser à l'histoire de la sardine qui bloquait le port de Marseille...

    Amike

    RépondreSupprimer
  3. Vous avez bien compris, Anonyme, qu'un réac ne peut vivre qu'avec son compte de catastrophes.
    Les Arabes, les noirs, les Chinois, les tchétchènes et je ne sais qui encore veulent nous manger à petit feu, ils n'ont pas compris qu'on est déjà foutus depuis longtemps, ici monsieur l’Iconoclaste fait remonter la dernière lueur d'intelligence et le dernier signe de civilisation au XVIIème siècle (pour la France, pour les autres pays on ne sait pas), alors pensez...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est sûr, le monde est rempli de gens qui veulent du bien aux autres. Il ne viendrait à l'esprit d'aucun Turc de vouloir envahir l'Europe, par exemple. Il est absurde de se préparer au pire, puisque demain est toujours meilleur. D'ailleurs il paraît que la France n'est plus en récession et qu'Hollande nous ramène la croissance avec les dents. Et puis les catastrophes, c'est bien connu, cela n'arrive jamais.

      En voilà un, au moins, qui ne se prépare pas un ulcère !

      Supprimer
    2. La dernière catastrophe humaine est la Shoah, il me semble que c'était aussi un fantasme de grand remplacement.

      Supprimer
    3. Certainement pas : Hitler n'a jamais prétendu que la population juive "remplaçait" la population germanique. Vous simplifiez les choses à outrance.
      Quant à dire que la Shoah fut la dernière catastrophe humaine, quel simplisme là encore ! Les Tutsis massacrés à la machette par paquet de 800 000 apprécieront, de même que les Harkis ébouillantés vivants avec le quasi-accord de de Gaulle (pour ne citer que deux exemples pris au hasard). Mais là encore il doit s'agir de ma part d'un fantasme de persécution, étant donné que :
      1. La seule catastrophe réelle a été vécue par les Juifs.
      2. Tous ceux qui en voient d'autres sont d'odieux complotistes qui n'ont rien compris au fait que désormais, tout va bien et tout va aller encore mieux à l'avenir.

      PS : M. Desgrange devrait s'interroger sur le fait qu'il est pleinement d'accord avec le sieur Adolphe, lequel dénonce les délires des "Réacs", selon sa propre expression. C'est bien la peine de se définir comme iconoclaste réactionnaire !

      Supprimer
  4. Lisez la préface de Jean Raspail à son livre Le Camp des saints, un texte intitulé "Big Other", il écrit qu'il subsistera des isolats ethniques de Français qui continueront de parler leur langue et de transmettre leur culture, comme les générations précédentes. Il évalue leur nombre à 20 millions, ce qui est pas mal. Je ne vois pas la pertinence de l'expression Grand Remplacement, compte tenu de ce fait. Il vaudrait mieux parler d'invasion. Le mot est plus juste.

    L'inconvénient du mot remplacement est qu'il fait croire que les hommes sont interchangeables, ce qui est faux. La preuve qu'ils ne sont pas interchangeables, c'est qu'ils ne se mélangent pas, ou très peu. Certaines populations s'accroissent et d'autres diminuent. Et ce phénomène change constamment. L'avenir n'est pas écrit d'avance.

    RépondreSupprimer
  5. Le Guide de la Voyance 2015 est une sélection sérieuse de voyants, voyantes, médiums, astrologues, tarologues, numérologues,hautement qualifiés.

    Pour plus d'informations =====> http://www.guide-voyancegratuite.fr/voyance.php

    RépondreSupprimer