david in winter

david in winter

dimanche 18 août 2013

Fainéantise dominicale



  Les rois fainéants n'étaient pas des rois paresseux.
  Une légère médisance d'Eginhard les montre se promenant dans une voiture attelée de bœufs conduite à la mode rustique par un bouvier (  "carpento ibat, quod bubus junctis et bubulco rustico more agente trahebatur",  Vita Karoli  Magni Imperatoris, §1) à seule fin  de mieux faire ressortir la vigueur athlétique de son héros Charlemagne, excellent cavalier et chasseur, et nageur que personne ne surpassait (ibidem, §22); l'image s'inscrivait dans les multiples écrits de la propagande carolingienne, elle a séduit des auteurs négligents et les historiens républicains du XIXème siécle, et a illustré les manuels scolaires.
   Il est vrai que les derniers monarques mérovingiens ne faisaient rien, en ce sens qu'ils régnaient sans gouverner , "ils ne se distinguaient plus que par ce vain titre de roi ( inane regis vocabulum )", écrit Eginhard, précisant que la seule activité du roi était désormais de "siéger sur son trône, avec sa longue chevelure et sa barbe pendante, (...) d'y donner audience aux ambassadeurs et de les charger (...) de transmettre en son nom les réponses qu'on lui avait suggérées ou même dictées." (ib.§1).
  Il est vrai aussi, ce que ne dit pas Eginhard,  que la plupart de ces rois étaient des enfants (et la barbe pendante? invention?...), ou avaient été appelés à régner sur des portions de royaume que leur disputaient leurs parents, alors toute l'autorité du gouvernement était passée à l'homme que l'on nommait maire du palais.
  Ce que l'on appelait  palais, et qui se déplaçait de ville en ville, englobait la Cour et la haute administration , et le maire ( major ) ètait le plus grand de ces administrateurs et de l'Etat et de la maison du Roi, une sorte de super Premier ministre.
  Il était donc naturel que sous un Roi mineur, le maire gouvernât, mais l'évènement rare fût qu'avec la lignée des Pipinnides apparût une succession de très grands hommes, et le cours de notre histoire changea.
  Je n'ai pas l'intention de réhabiliter ces malheureux Mérovingiens, les Sigebert, Clovis III, Childebert III et autres Thierry ou Childéric III, et sans doute ne méritent-ils pas plus la louange que le mépris, je veux seulement, en ce dimanche où la loi divine interdit le travail, rapidement rappeler que notre pays doit sa formation  aux descendants de Pépin de Landen : son petit-fils Pépin d'Héristal, suivi de son propre fils Charles Martel, et le fils de Charles, Pépin le bref, et le fils de ce Pépin, Charles le Grand.
  Rarement se rencontra une telle lignée d'hommes exceptionnels par leur intelligence et leur énergie, et  aussi, pour les premiers d'entre eux, par leur patience et leur persévérance – ces tout-puissants maires du Palais attendirent, pour se faire Roi, l'extinction de la dynastie mérovingienne et même, pour se faire couronner, Pépin le bref tint-il à y être explicitement autorisé par le Pape, qui vint le sacrer en 754.
  La dynastie carolingienne était née.
  Ce ne fut pas l'effet de mutations profondes , ce ne fut que l'effet de la volonté d'hommes supérieurs.

8 commentaires:

  1. La légende, en tout cas, ne s'y est pas trompée, et s'est employée à légitimer les Carolingiens par tous les moyens possibles. Il faudra qu'un jour je consacre un billet à la manière dont nos épopées racontent (ou taisent) ce changement de dynastie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faites-nous découvrir et les propos et les silences.

      Supprimer
  2. C'est pas bien de me rappeler mon âge en évoquant ce passage de l'histoire de France, c'était il y a plus de 35 ans.

    De nos jours nos élites sont tout aussi fainéantes voir même plus mais ils ne l'admettent pas et refuseront de paraître comme tel dans les livres d'histoire si ces derniers existent encore ou alors l'histoire commencera en 2012 de l'année très chrétienne mais depuis l'instauration d' un nouveau calendrier selon François le Minable, nous sommes an l'an 2 de son ère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 35 ans ?
      Vous êtes un jeune homme!

      Supprimer
    2. Je viens de me rendre compte de ma bévue, je dois rajouter années de plus à cette époque j'étais je crois 6 éme si mes souvenirs sont exact et que mon Alzheimer sélectif ne me joue pas de tours.

      Même si la vieillesse se passa dans la tête , dans une exposition automobile, ma place serait plus à Rétromobile qu' au Salon de l' Auto.

      Supprimer
    3. 10 années, oubli.

      Supprimer
  3. Belle histoire.
    Mais pourquoi donc écrivez-vous "évènement" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je tape très indiféremment les "é" et "è" , ce qui, je le sais, fait négligé (mais jadis, jadis.. j'avais des correcteurs pour rectifier).

      Supprimer