david in winter

david in winter

lundi 3 juin 2013

repas gratuit

A cheval donné, on ne regarde pas les dents... silence donc sur mon mécontentement vis-à-vis du monstre informatique rebelle aux plus modestes de mes désirs.
Quant à écrire sérieusement ici.. d'abord apprivoiser le monstre  -- mais peut-on apprivoiser une machine ?
Ou ne peut-on que se soumettre ? Et se soumettre à quoi , puisque mes difficultés viennent justement du fait que le monstre n'exprime rien, rien qu'un refus muet et obstiné de répondre à mes faibles demandes.
Où vont se retrouver ces lignes?
Surprise surprise...

1 commentaire:

  1. La machine, de toute façon, n'en fera qu'à sa tête. Tête qu'elle n'a pas, mais tout de même : elle a les moyens de vous rendre fou.

    RépondreSupprimer