david in winter

david in winter

mardi 13 mai 2014

Pauvres pédés et vilains pédés






   Arrive ce matin l'une de ces excellentes nouvelles qui permettent aux plumitifs subventionnés de dénoncer, s'indigner et réclamer plus de répression tout en éprouvant le réjouissant sentiment d'accomplir la plus nécessaire œuvre de justice –citons l'un des fleurons des armées du Bien , Le Nouvel Observateur:

     Bas du formulaire
  "Les actes homophobes ont bondi de 78% en 2013 en France par rapport à l'année précédente, selon le rapport annuel de l'association SOS Homophobie.
   "Alors qu'en 20 ans, les témoignages de lesbophobie, de gayphobie, de biphobie et de transphobie reçus par notre association n'ont cessé de croître, leur nombre a littéralement explosé en 2013", note le rapport.
   " L'association a recensé plus de 3.500 récits ou signalements faisant état d’insultes, de menaces, d’agressions ou de signes de rejet à caractère homophobe, au bureau ou dans la rue, précise"Le Huffington post", qui a eu accès au rapport."
   Ces quelques lignes appellent diverses observations. Nous noterons rapidement la prolifération de pittoresques phobies (avec mention honorable  à la biphobie), nous reléverons que ces actes semblent abusivement synonymes de témoignages, récits et signalements et observerons qu'il s'agit en fait de plaintes, ou délations, reçues par une association ... créée justement pour recevoir de telles plaintes, ou délations.
   On pourrait en déduire que ladite association a reçu en plus grand nombre ces plaintes parce qu'elle a mieux fait sa publicité et était mieux connue d'éventuels plaignants sans que le nombre d'actes ait augmenté, et s'étonner de l'amalgame permettant de mettre sur le même plan agressions, insultes et rejet (" --You want to fuck? –No " , ce no est un rejet).
   Ce rapport alarmant n'est qu'un exemple de plus de l'extraordinaire malhonnêteté intellectuelle de nos contemporains dominants, et de la totale absence d'esprit critique des medias qui s'en font l'écho.
   Ce même matin, sur le blog socialiste-national  Boulevard Voltaire, une jeune femme s'émeut ( c'est une jeune femme bien élevée, donc elle ne s'indigne pas) de l'émission par la poste finlandaise de timbres reproduisant des dessins de Tom of Finland.
   J'apprécie beaucoup l'œuvre de cet artiste ( et recommande l'achat du fort volume que lui a consacré l'éditeur Taschen) qui a créé, avec le trait le plus réaliste, un univers fantasmatique peuplé de messieurs très musclés et à la virilité bigger than life empapaoutant des messieurs également très musclés etc.  –pour le dire crûment, les dessins de Tom of Finland sont ouvertement sodomites.
   Mais, par leur qualité, et leur puissance d'évocation, et de rêve, ils nous consolent des charlataneries du prétendu art contemporain.
   Ce sont là vertus qui importent peu à la dame pseudo-voltairienne , leur caractère homosexuel suffit pour qu'elle ne supporte pas leur diffusion ( bien que les images choisies soient fort chastes), même dans un pays dont la majorité d'entre nous reçoivent rarement des missives.
    Dans un monde livré (à parts inégales) aux fanatiques de la chasse aux phobes et aux allumeuses d'auto-da-fé, il est remps que je m'en retourne lire La dîme royale de M. le Maréchal de Vauban.
   

11 commentaires:

  1. " il est remps que je m'en retourne lire La dîme royale de M. le Maréchal de Vauban."
    L'ouvrage parle-t-il d'homosexualité (son titre, à moins qu'il ne s'agisse d'une métaphore, ne semble pas le suggérer) ? Dans la négative, on pourrait considérer à juste titre qu'il pratique une forme de rejet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est, sérieusement, un texte très important.

      Supprimer
  2. Le vocable "biphobie" me donne irrésistiblement envie de le chatonner, sur l'air de tea for two

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chantonner, plutôt que chatonner…

      Supprimer
    2. Nécessaire correction, surtout si vous êtes chattophile.

      Supprimer
  3. Bon billet: Ou tout est quasiment dit mais que voulez-vous, il faut bien que ces associatifs justifient les subventions dont ils sont généreusement dotés. Associatifs que je connais assez bien pour dire que si ils font tout de même du bon boulot ils n en sont pas pour autant à une manipulation près. Ainsi, par exemple, si quelqu un leur signale une banderole vue dans un défilé avec marqué dessus:"Nous ne voulons pas deux papas homosexuels pour un enfant" ce sera classé acte homophobe au même tire qu'un " sale pédé ". Authentique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quant à Tom of Finland, c'est sans doute le seul artiste "contemporain" finlandais mondialement connu, au moins de la "communauté" gay.Et entièrement d accord avec vous pour son coup de crayon.

      Supprimer
    2. Le passage de l'oeuvre de T o F de la clandestinité à la reconnaissance officielle est assez intéressant.
      Et de voir comment se partagent approbation, indifférence (ignorance...) et réprobation.

      Supprimer
  4. D'après M. Bluche, Louis XIV conservait malgré tout un exemplaire de l'ouvrage de Vauban dans sa bibliothèque. Est-ce une lecture intéressante ?

    RépondreSupprimer